Yalorisha

Quel est le but d’un soin chamanique ?

Virginie Lamien
Virginie Lamien
Comment se passe une séance de soin chamanique ?
/

Le but du chamanisme pour soigner les gens est de respecter leurs croyances et de s’adapter à leur monde symbolique, plutôt que d’imposer les croyances de la personne qui pratique le chamanisme. Cela peut inclure l’utilisation de figures spirituelles comme Jésus, les anges, les divinités grecques, égyptiennes, africaines, scandinaves, australiennes, hawaïennes, ou même les barbapapa, selon ce qui aide la personne à se transformer.

Comment de temps dure un soin chamanique ?

«  Je fais 2 séances par jour, pas plus, je ne suis pas une usine à soin ; pour la simple et bonne raison que, une séance pour durer 45 minutes, même 10 minutes des fois, comme ça peut durer 3 heures donc du moment, la personne est chez moi dans le cabinet, le temps n’a plus d’importance, on prend le temps nécessaire.

De quoi, doit-on faire attention quand on prend rendez-vous avec un chaman ?

« Alors warning, partir en courant dans plusieurs situations. La première, je dirais pour la Suisse si c’est au-delà de 200 francs partez en courant ! si c’est plusieurs fois régulièrement tous les mois, partez en courant ! s’il y a des exigences de relation sexuelle, de rapports sexuels, de quel que soit l’ordre, partez en courant !

 

Alors, c’est au-delà de ça, c’est que, s’il y a, c’est surtout les hommes qui sont touché à faire plutôt que les femmes ; mais, si un chaman, ou praticien en chamanisme, quel que soit, le thérapeute te dit : nos âmes étaient faites pour se rencontre et je vais t’ouvrir ton chakra sacré, ton chakra racine, là c’est un coup de pied dans les bureaux et tu te casses en courant, et tu ne le paies pas. »

Comment se déroule le soin chamanique ?

« Alors, le principe d’un soin quel qu’il soit, c’est pour aider la personne à retrouver son pouvoir, son autonomie, son indépendance, donc ne pas dépendre d’un chaman, donc, il n’y a pas besoin d’y retourner, ce n’est pas un gourou, ok ? Et ce qu’il y a surtout c’est qu’il faut laisser du temps aux soins, il y a des choses qui vont se mettre en place au niveau physique, au niveau énergétique, au niveau mental, psychologique, émotionnel et ça se fait sur des jours, des semaines, des mois en fonction des gens qu’on va rencontrer, des relations qu’on a avec certaines personnes, ça va prendre du temps, il faut se laisser du temps pour ça. Moi, les gens, s’ils m’appellent au bout de 3 mois pour dire par exemple :  j’aimerais revenir, je leur dis : mais pourquoi ? moi, je ne pousse pas la consommation, le but, c’est d’aider la personne pour qu’elle aille bien, pour qu’elle avance sur son chemin, mais il faut prendre du temps, faut de la patience »

Quelle est la fréquence des consultations ?

« parce qu’il n’y a pas des guérisseurs et il y en a ceux qui font leurs tournées par exemple si nécessaire, enfin un peu goûteux ou des choses comme ça, tu dois y retourner, oui tu fais de la kinésiologie, oui parce que c’est beaucoup plus léger, ça prend plus de temps d’accord ; mais, même là, il ne faudrait pas donc plus trop abuser mais ça dépend tous des pratiques, on est bien d’accord. Mais dans le cadre du chamanisme comme moi, je le pratique, je parle bien, pour moi, je ne parle pas pour les autres ; et bien en général, la personne, elle vient une fois, il y en a qui vienne peut être au bout d’une année et me contacte moi, je vous appelle pour faire un petit réajustement, un update, voilà ; je dis : ok, pourquoi pas ! il y a des gens qui vont venir parce que, peut-être qu’il y avait un travail à effectuer et ensuite il y aura peut être autre chose à travailler, il y a une personne par exemple je l’ ai vu il y a 8 ans en arrière, elle m’a contacté récemment, elle m’a dit : oui, ça fait depuis 2 ans que je fais ce que tu m’as dit de faire, d’accord.

et là elle a recontacté et ça prend du temps, je n’avais pas fait un soin il y 8 ans mais j’avais dit certains trucs. Elle avait insisté à un cercle d’initiation en chamanisme puis j’avais vu des choses chez elle merveilleuse mais si je lui avais dit à ce moment-là elle n’aurait pas cru ; donc, je lui ai dit certaines choses je lui ai dit : « ça que tu peux faire» donc, elle l’a fait il y a 2 ans en arrière, ce que j’avais dit il y a 8 ans donc, et là, elle m’a recontacté et puis elle m’a posé des questions, et là, je pu lui répondre, et là, elle a eu des informations et puis j’aurais pu les transmettre il y a 8ans mais que n’était pas été utile à ce moment-là, et là, c’était utile ; et là, elle a compris et elle a intégré ; pourquoi ? parce que, pendant ces 8 ans elle a fait son chemin, elle a vécu ses expériences, et là, elle était prête non pas à entendre mais à écouter de ce que j’avais à lui dire. »

Pour aller plus loin...

Pour découvrir l’ensemble des accompagnements disponibles. 

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aider ?