Yalorisha

Se sentir extraterrestre

RÉSUMÉ :

Je ne suis pas médium mais je qualifierai ça d’extraterrestre. Se sentir extraterrestre c’est d’être différent des autres dans sa vie personnelle et professionnelle.  Mon guide était Mère Joséphine, une icône qui a vécu pendant 2 guerres mondiales. Être extraterrestre se sent par l’énergie que l’on dégage à travers nos actes de tous les jours. Dans notre vie quotidienne nous avons besoin d’autres extraterrestres qui excellent dans leur propre domaine.

Se sentir extraterrestre sur terre. 

Première aventure au niveau technique, je me présente je m’appelle VIRGINIE LAMIEN et je suis alors ? ça c’est une grande question, je suis initiée dans la tradition du Candomblé et de l’Umbanda au brésil ce qui me confère le titre peu connu de Yalorisha. Par mariage j’ai été introduite et j’ai la responsabilité d’un bébé fétiche Africain et j’ai tout un parcours au niveau spirituel plutôt atypique et c’est ce que j’avais envie de partager et d’où le titre

SE SENTIR EXTRATERRESTRE SUR TERRE notamment quand on choisit une spiritualité des courants spirituels qui sont peu connu. Autant aujourd’hui quand on va partir dans le Bouddhisme dans des choses plutôt orientales, il y a quelque chose de très reconnu, très accepté, très à la mode et on peut aussi partir à contre-courant au niveau spirituel. Avoir une autre vision, avoir un autre regard, porter son attention sur une autre culture et ça, ça fait sentir extraterrestre parce qu’il y a des modes et il y a des modes aussi sur un niveau spirituel. Se sentir extraterrestre sur terre c’est quoi ? je pense que ça parlera à certain c’est un moment de dire : il y a certain code, notre société elle attend de nous ça : je parle d’un exemple de quelqu’un l’autre jours qui m’a dit mais moi j’ai deux enfants super et un mari qui travail, on a l’argent, j’ai un petit boulot à coté tout va bien et ça ne va pas et c’est ça se sentir extraterrestre; c’est ok actuellement dans ton étape de vie tu as répondu aux normes de la société, youpi ! Tu es dans la norme mais est ce que ton âme elle a besoin de ça, est ce que ton âme aujourd’hui elle est venue s’incarner pour avoir un chien, 4,5,8 enfants, avoir un travail de comptable peut être oui non pas j’en ne sais rien et si toi t’as ce sentiment de sentir extraterrestre puis ce sentiment de ne pas aller de ne pas avoir abouti en fait de ne pas être abouti dans le… Oui dans l’accomplissement personnel tu te sens extraterrestre et bien c’est là qui est un niveau supérieur : aller on a raté un petit peu les fondements qui sont là. La spiritualité, la question c’est de dire comment ressentir ton âme ?

Quelles sont les besoins ? Comment on peut nourrir notre âme ? On est cantonné dans une société qui nous contraint dans la pyramide de Maslow où tu dois sécuriser, après tu vas dans la communication, après tu montes, tu montes et l’accomplissement de toi est le tout petit triangle tout en haut de la pyramide de Maslow.  Comme si avant d’avoir accompli tout ton chemin, avant d’avoir gagné assez d’argent, avant d’avoir eu ta bonne hypothèque en fait la spiritualité tu t’y concentres pas ça c’est notre culture. La pyramide Maslow va répondre à une partie de notre culture occidentalisée ne répond pas et ce n’est pas forcément la vision de tout le monde, ce n’est pas la vision en faite que j’ai pu expérimenter dans d’autre culture. Tu peux avoir ton assiette vide ou pas encore avoir ton hypothèque ou avoir peu de chose autour de toi et avoir un accomplissement personnel beaucoup plus abouti et beaucoup plus nourri que ce qu’on peut l’avoir. et c’est de là où on veut partir. On casse la pyramide de Maslow, on n’est pas en danger dans notre société actuellement, on a globalement des soins, ça va, disons que la pyramide de Maslow globalement elle est assurée. Et aujourd’hui, la grande question de ces prochains mois c’est comment nourrir l’être que tu es ? l’être divin que tu es ? Comment nourrir l’extraterrestre qui sommeille en toi ?

l’extraterrestre dans la partie l’âme qui va sortir des normes qui va sortir du carcan qui va se libérer de ce qu’on attend d’elle. Et d’aller dans sa plus profonde essence ? Je crois que c’est là où on va aller et ça va être le but de ce podcast, c’est de dire à quel moment il y a plein de chose qu’on va retirer un petit peu comme les poupées russes, j’aime bien cette image-là, où on retire une couche, il n’y a pas une couche qui est plus juste que l’autre, il n’y a pas une étape qui n’est pas juste c’est à dire tout est un cheminement. Si demain on arrivait en vous disant, voilà l’aboutissement de ta vie c’est d’être telle solution, telle version de toi-même. On le prive de tout le cheminement pour y arriver, puis, à partir de là, on n’est pas bon. Donc, comment cheminer pour retirer toutes ses poupées russes et pour devenir un véritable être extraterrestre extraordinaire incarné sur cette terre dans sa propre mission. J’entends par là que tout un chacun a besoin de venir un être mystique n’est pas forcément tout un chacun n’est pas forcément un dalaï lama. Par contre, vous pouvez être une enseignante, vous pouvez être un enseignant qui travaille en conscience.

 Vous pouvez être une boulangère ou un boulanger qui travaille en étant passionné par ce qu’il fait parce que nourrir c’est noble. Je me souviens, il y a longtemps j’ai habité à Paris et je me souviens d’une boulangerie de midi où il y avait toujours la queue pour aller chercher nos sandwichs, il y avait une énorme queue. Parce que pourquoi ? pas particulièrement les sandwichs étaient bon d’accord, mais ils n’étaient pas plus exceptionnel un sandwich ça reste un sandwich. Mais par contre, quand on allait dans cette boulangerie-là, la boulangère elle faisait le sandwich devant vous et je ne sais pas ce qu’elle avait mais elle aimait faire ses sandwichs et en fait quand elle les faisait, elle était présente, elle était là elle rigolait, y avait une interaction avec elle, elle aimait son travail et ok et sa mission à ce moment-là je ne sais pas ce qu’elle est devenue cette boulangère. C’était j’en suis sûr de mettre de l’énergie dans nos sandwichs et de mettre de la joie et je crois qu’on mangeait cette énergie là et c’est pour ça qu’il y avait la queue devant cette boulangerie. Tu peux avoir ta propre mission, qui n’est pas forcément ta mission, c’est ta mission aujourd’hui maintenant et demain y aura peut-être une autre mais aujourd’hui maintenant comment tu deviens un extraterrestre ? Comment tu deviens extraordinaire ? Comment tu explores ? La version toi-même, connecté le plus possible à ton être divin, connecté le plus possible à la version la plus sacrée de toi-même. C’est tout un cheminement et on y est, et  il y a des jours on y est, le lendemain on n’y est pas forcément et il y a des moments voilà c’est des montagnes russes mais comment essayer au maximum d’être dans le haut de ces montagnes russe ? Comment devenir un extraterrestre ? Comment assumer d’être un extraterrestre ?  Ça va être l’exploration de ce premier podcast, en tout cas la première invitation. Ce podcast n’aura pas une fréquence régulière, ça va être vraiment selon l’inspiration, selon le moment, selon ce qui vient j’imagine qu’y aura des moments ou y aura peut-être plutôt des choses qui vont être de l’écoute des êtres qui peuvent nous parler et de leur transmission des messages. Dans ma façon d’être extraterrestre extraordinaire, il y a le fait que je perçoive, j’entends, parfois je vois mais je ne sais plus c’est moi là une autre réalité plus invisible.

 

Je n’aime pas m’appeler medium parce que je ne suis pas une spécialiste de voir les défunts je vois très peu les défunts. Je suis vraiment quelqu’un qui perçoit plutôt chez les personnes les guides dont ma perception du monde une personne est là et à côté d’elle, il y a, il peut y avoir 1,2,3 , il y a des énergies à côté qui l’accompagnent. Voilà ce que j’appellerais des guides des maîtres et ça compte souvent ; si on me demande par exemple de me connecter, je peux en général me connecter  à ce guide, cette présence et communiquer avec elle pour transmettre le message c’est medium, je ne sais pas.  Je ne sais pas comment on appelle, Extraterrestre, ça me va bien, je crois que j’ai cité et je vais signer mes carte de visite car j’en n’ai pas d’ailleurs, mais dans cette vibration là qu’est ce qui vient et effectivement un moment j’ai des guides à côté. Cette dernière semaine c’est ce qui m’a poussé un petit peu au podcast c’est j’ai eu ma guide vous fais quelque mot ma guide s’appelle “Mère Joséphine” elle a vécu en tout cas elle n’a pas vécu les 2 Guerres Mondiale elle a dû mourir avant la première guerre mondiale en France, elle est née à Coude en Auvergne et ça c’est important dans le hameau de Poumarais, endroit où j’ai jamais mis les pieds qui apparemment de ses dires historiquement si c’est juste. Y avait une ferme, puis cette ferme n’existe plus et ça doit être quelque chose comme un lotissement maintenant. Je ne sais pas, je n’y suis jamais allée mais il semblerait que ce soit ça. Mais historiquement, elle vivait dans une ferme à Poumarais. Et cette guide, parfois elle me parlait. L’autre jour, elle m’a entendue et elle voulait me parler et la retransmission je l’ai faite à l’écrit et c’est quasi impossible. Elle a un phrasé, elle a une manière de parler, c’était un exercice qui est un petit peu compliqué et là je me suis dit quand je retransmets il faut que je transmette à l’oral, d’où l’idée technologie du podcast je lui expliquai un petit peu, elle a trouvé que c’était super, elle trouve que notre technologie c’est super, elle trouve qu’on passe un peu trop de temps dans mon téléphone, mais quand même il faut passer à l’action, il faut passer le message quoi qu’elle ait envie de s’exprimer. Ce médium sera utile donc il y aura des moments, ce sera moi je crois que des moments, Mère Joséphine va prendre le mic, on va voir ce que ça va donner. Je n’ai pas la fréquence, je n’ai pas le jour, ça va vraiment être au feeling, au ressenti de ce qu’on vie et l’invitation première c’est dire : « se relier aux sagesses ancestrales pour vivre son futur sont maintenant ».

 

 Comment mère Joséphine qui a vécu il y a 200 ans toute sa sagesse ? Parfois elle nous met des petits coups de pieds aux fesses, elle me met des coups de pieds aux fesses pour avancer dans ma vie aujourd’hui et construire mon futur et ça toute un chacun vous pouvez vous reconnecter. Comment dans cette pyramide de Maslow je reviens là-dessus c’est vraiment cette image qui vient de dire on est là on construit on vit comme des robots ou alors on vit complètement en marge et on vit une sorte de marginalité, ok on devient un artiste ou quelque chose de complètement à part. Je ne crois pas qu’il y ait une zone d’entre deux où on peut vivre dans le plaisir, dans l’abondance, dans la sécurité mais tout en restant connecté, connecté à son essence, être un grand mystique ne veut pas dire vivre dans l’affreuse pauvreté. Je ne crois pas, ça peut être un choix mais je ne crois pas, on peut vivre un entre-deux, on peut vivre sa voix mystique, on peut vivre dans le confort, on peut vivre dans l’abondance et je crois que c’est ça qui arrive dans l’abondance ce qui veut dire de trouver sa propre richesse, là ou met sa propre valeur de richesse. La première richesse c’est d’avoir une famille, d’avoir des gens autour de nous, d’avoir des amies et ça de le valoriser d’être connaissant pour soi, d’avoir la reconnaissance de dire : je peux manger et des fois le compte il est dans rouge mais ce n’est pas grave, ça nous arrive à tous mais globalement ce mois-ci  si j’ai pu manger, les factures ont pu être payées et d’ailleurs la confiance dans l’énergie, d’appeler cette énergie “de l’argent”, Il y aura un podcast à faire plus tard sur la spiritualité et l’argent je crois c’est une thématique particulière. Plus dans la relation de cette croyance un peu de “tu ne peux pas gagner de l’argent”. Je ne veux pas ouvrir ce podcast maintenant mais je trouve une sorte d’hypocrisie sur la spiritualité et l’argent quand on voilà les prêtres certains vivent dans quelque chose de très sobre, très russe, puis de l’autre côté il y a un Vatican qui vit dans une opulence et une richesse assez ostentatoire, il y a un déséquilibre mais par contre on peut vivre dans quelque chose de l’abondance c’est trouver son abondance personnelle. J’ouvre pas plus sinon je repars sur une heure de podcast.

 

Aujourd’hui comment se sentir extraterrestre ? comment vivre être la femme, je parle des femmes parce que je crois que le podcast va beaucoup être entendue, faudrait peut-être que je change ça mais ça viendra ou pas mais dire comment découvrir le sacré en toi ? comment découvrir l’homme ou la femme mystique en toi ? et qui doit accomplir sa mission sacrée ? et le sacré c’est dans son quotidien, comment tu viens un extraterrestre dans ton quotidien si tu es une enseignante, si tu es une personne qui travaille dans une crèche et qui va collaborer avec plein de petit extraterrestre en devenir, comment les laisser devenir extraterrestre ? si tu es un comptable, tu dois pouvoir il y a quelque chose que ça te plait ton métier, comment soutenir financièrement les autres ? un comptable il a un rôle aussi dans le soutien des autres à gérer l’énergie de l’argent pour pouvoir accomplir la mission d’un entrepreneur. Moi je remercie mon comptable parce que sans ça je n’arriverai pas à gérer des flux je ne sais pas comment je fais, je suis perdue et je panique devant la déclaration d’impôt. Heureusement qu’il y en a un pour laquelle la mission c’est ça heureusement. Comment est-ce que tu te sens extraterrestre ? comment tu peux devenir un extraterrestre ? comment tu assumes l’extraterrestre dans l’abondance, dans l’amour et l’extraterrestre avec tes proches ?

Je vous souhaite une toute belle journée et on continuera une prochaine thématique qui viendra le moment juste pour ça.

Masterclass OFFERT

Prier sans religion

S'initier à la Prière